Crète

La Crète est une île extrêmement montagneuse. Partout la montagne tombe dans la mer et s’élève, en une cinquantaine de kilomètres de routes tortueuses, entre 2000 et 2450 mètres d’altitude selon les trois massifs principaux.

L’agriculture précède le tourisme comme première richesse de la Crète. L’olivier produit les olives et une huile réputée, les brebis et les chèvres le lait de la feta et du yaourt, les agneaux et les chevreaux sont abondamment consommés.

crete 01

L’élevage des brebis et des chèvres est omniprésent, les bêtes pâturent partout où c’est possible. Les bords des routes, particulièrement la Nationale qui longe la côte nord, sont embellis de lauriers roses qui éloignent les moutons par leur toxicité. 

Il est très facile de voir et d’entendre des troupeaux ensonnaillés. Les bêtes pâturent en toute liberté et rentrent seules pour la traite.

crete 03

Près de la côte Nord, les bergers exploitent toutes les parcelles disponibles et on peut avoir la surprise de rencontrer un troupeau sous un tunnel qui passe sous la route Nationale.
Nous avons eu le temps de l'enregistrer, mais pas de le photographier.

En revanche, il est difficile de se procurer des sonnailles et de connaître les lieux de production.

A Anogia (prononcé Anoyia) où foisonnent les échoppes de tissus tissés ou brodés, une boutique se démarque des autres en proposant des articles pastoraux, dont des sonnailles.
On y trouve des séries complètes reliées entre elles par des liens de cuir ou de corde pour confectionner des mobiles très harmonieux, constitués de plusieurs formes repérées sur les troupeaux : demi-sphérique, trapézoïdale, ronde, assez plate et étroite à la bouche.

 

Montées sur un collier en cuir singulier qui semble plutôt destiné à pendre la cloche sur un présentoir qu’au cou d’un bélier, quelques grosses sonnailles nous sont présentées comme des cloches de transhumance portées par les bêtes meneuses. Rondes au cerveau, assez hautes avec une bouche plus étroite que les épaules, certaines sont raidies par un moletage. Les prix sont élevés. Nous essayons de connaître la provenance. L’anglais très honnête pratiqué pour vendre se révèle très pauvre pour nous renseigner « My grand father made » mais nous sommes le week-end de La Pâque orthodoxe et il ne travaille pas ! En fait, nous n’avons pas trouvé la fabrique, une jeune fille qui parlait bien anglais nous a confirmé qu’il n’y en avait pas dans le village et que les sonnailles étaient fabriquées « over the mountains », sans plus de précisions.

A quelques heures de notre départ, nous avons appris d’un berger du plateau du Psiloritis que le fabricant de « koudounia (koudouni au singulier) » se trouve à Asities, à 15 km au sud d’Heraklion, de l’autre côté de la montagne, trop loin par la route pour le temps qu’il nous reste.

Nous n’avons pas pu obtenir de précisions sur les noms pratiqué pour les différentes sonnailles, dénommées du terme générique « koudounie » : la sonnaille. Nous avions déjà rencontré cette manière de faire chez certains éleveurs du Cantal et des Pyrénées qui utilisent indifféremment cloche, clochko, etc.

 

Le massif du Psiloritis

Dès Perama, à 10 km de la côte, un troupeau de chèvres ensonnaillé avec de belles cloches montre l’intérêt de l’éleveur pour les sonnailles.
On découvre une sonnaille large à oreilles ou à cornes selon la sensibilité de l'observateur, fréquente en Grèce où elle est appelée Yanniotika et en Turquie, ainsi que deux exemplaires vaguement rectangulaires de face, plus étroites à la bouche, une moletée et une autre lisse, peut-être des Leria, cloche traditionnellement mise sur les chèvres en Crête.

 

Au-dessus d’Anogia, sur les contreforts sud du Mont Ida qui culmine à 2456 m, un paysage extrêmement tourmenté et chaotique est uniquement occupé par l’élevage.

crete film

Des bergeries en pierres sont élégamment conservées. Le bâtiment rond sert d’abri, mais le berger habite dans une maison moderne.
L’eau est captée dans des fontaines publiques. Des abreuvoirs en tôle ou en ciment sont placés près des bergeries.
De n'importe quel endroit, on entend des sonnailles.

Au pied du Mont Ida, la route se termine sur le plateau du Psiloritis où des brebis paissent dans une étendue d’herbe exceptionnelle.

 

Le versant sud du mont Ida est plus verdoyant. La fonte des neiges alimente volontiers ce versant où l’eau ruisselante contraste fortement avec la sécheresse du versant nord.

 

 

Anogia

Anogia est devenu un village touristique où les cars s’arrêtent pour faire acheter les tissus brodés. Néanmoins, ce village demeure très fidèle aux traditions pastorales. Dans un café, plusieurs tableaux relatent des activités marquantes : la distillation du raki, la tonte des bêtes au plateau du Psiloritis où l'on remarque une sonnaille et son collier au sol, et la descente du troupeau dans la neige où on voit une cloche de transhumance portée par un bélier meneur. Pour une meilleure lecture, les images de détails ont été retouchées.

La grand-mère était enchantée que l’on prenne ces tableaux en photo, mais la petite fille âgée de vingt ans était morte de rire que l’on puisse s’intéresser à ces vieilleries !

 

La Montagne blanche

Vers les gorges d’Imbrou sur les contreforts Est de la Montagne Blanche « Lefka Ori », des chèvres et des brebis portent de belles cloches.
Les voitures et les camions ne ralentissent pas, ce qui fait accélérer les sonnettes des brebis.

 

Dans le village de Stravorahi, nous avons profité du retour du troupeau pour la traite. Seules quelques bêtes portaient des cloches judicieusement choisies.

 

Milones

Près de Milones, à l’Ouest de l’île dans une région s’élevant entre 500 et 1000 m, un troupeau de chèvres redescend pour la traite. Deux chèvres portent des sonnailles exceptionnelles. La première, une cloche en bronze conique dont le battant est constitué d’une autre cloche, un modèle grec appelé "diplokypri".

Une seconde chèvre porte une large sonnaille ronde à bouche étroite moletée munie de deux battants. La cloche est présentée de face grâce à l'ajout d'un passant positionné sur le collier.

Les deux ensembles

Les deux avec la ronde plus présente et une autre sonnaille