Dubois à Bordeaux

Les grelots marqués DUBOIS A BORDEAUX sont l'oeuvre de Toussaint Sébastien Dubois, fils de Joseph Toussaint Dubois qui, redoutant certainement la concurrence de son neveu Dubois-Robert, a vu (encouragé ?) ses enfants s'installer à Lyon et Bordeaux.

Toussaint Sébastien se marie en 1800 à Marie Marguerite Simonette Defilhes et signe DUBOIS DEFILHES. En 1810, nait son septième enfant Marie Augustine Dubois. Marie Defilhes décède en 1816, Toussaint Sébastien est toujours fondeur au Puy.

On le retrouve en 1827 à Bordeaux, demeurant au 228 chemin de Bayonne, lors du mariage de Marie Augustine, âgée de 16 ans et 10 mois, avec un professeur de musique âgé de 27 ans, dont on peut imaginer qu'il était le sien. Malheureusement, elle meurt à 23 ans en donnant naissance à son premier enfant.

Toussaint Sébastien se remarie en 1829 avec Marie Tauzin, sur l'acte de mariage il signe "DUBOIS fondeur Epoux". Il décède en 1862 à l'âge de 94 ans et dix mois, le métier de fondeur conserve plus qu'on ne l'imaginerait.

En 1849, lors du décès de sa seconde femme et sur son acte de décès en 1862, il est indiqué fondeur en cuivre.

Nous connaissons de sa production quelques grelots et petites cloches, mais il est aussi l'auteur de plusieurs cloches campanaires.